COVID-19 : Tous ensemble face au virus

MagazinesFact-checking

FAUX, le vaccin du covid-19 n’a pas provoqué des œdèmes sur le visage d’une dame

Depuis quelques jours circule sur les réseaux sociaux au Niger, une vidéo montrant une femme ayant le visage enflé. Elle est présentée comme avoir développé une réaction allergique au vaccin contre le covid-19. Cette vidéo est largement relayée sur WhatsApp.

En effet, cette dame d’une quarantaine d’année a reçu sa première dose du vaccin Sinopharm contre la covid-19, le 8 mai 2021, au centre de santé intégré (CSI) de Goumar, à Tibiri, district sanitaire de Guidan Roumji. C’est après cette première dose qu’elle aurait eu des œdèmes sur le visage.

Ces allégations ont été aussitôt démenties par le ministère de la santé suite à une mission dépêchée dans le district sanitaire de Guidan Roumji. Faux explique le ministère de la santé publique, de la Population et des Affaires Sociales dans un communiqué en date du 18 mai 2021.

Dans le rapport de cette mission repris par le communiqué, le ministère nigérien de la santé publique, la femme en question est une « une patiente chronique connue et suivie » par les services de santé pour « des réactions allergiques répétitives caractérisés par des œdèmes du visage retracés dans nos registres depuis 2020 ».

D’ailleurs, la vidéo a été enregistrée sans qu’elle ne le sache par sa voisine du marché qui « la taquinait en lui posant des questions tendancieuses sur le lien entre son problème d'œdème facial et sa vaccination qu'elle a eue il y a 10 jours » rapporte le communiqué du ministère de la santé.

Le ministre de la santé « appelle à la vigilance et rassure la population que la vaccination contre la COVID -19 se poursuit normalement sur toute l'étendue du territoire »

Au Niger, la campagne de vaccination contre le covid-19 a débuté le 29 mars 2021 et étendue à toutes les régions du pays depuis le 4 mai dernier.

Le fact-checking


Faride Boureima

Tags
Santé
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter