COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Niger / Un plan de réponse humanitaire pour venir en aide à 1,8 millions de personnes en situation d’invulnérabilité

La cérémonie officielle de lancement du Plan de Réponse Humanitaire 2018 du Niger a eu lieu ce matin au Cabinet du Premier Ministre, à Niamey. 338 millions de dollars américains sont recherchés pour assister 1,8 millions de personnes au Niger  dont 163 millions pour la Région de Diffa soit 48% pour conduire les opérations.

Touché par Studio Kalangou, Yabilan Mamane, Coordonnateur de la Cellule Crises Alimentaires explique que « Le plan de réponse humanitaire, c’est un programme d’intervention que l’ensemble des acteurs humanitaires qui appuient le Niger préparent chaque année en vue d’apporter une assistance aux populations en situation de vulnérabilité d’une manière générale. Et ce plan regroupe plusieurs domaines, notamment la sécurité alimentaire, la sécurité, la santé, etc. Le plan tel qu’il est déroulé prend en compte plusieurs zones et plusieurs types de vulnérabilités auxquelles on s’expose. »

Diffa, Tillabéri et Tahoua concernés par les aspects sécuritaires

« Pour les questions liées à l’insécurité, c’est la région de Diffa, c’est bien connu et un peu les parties nord des régions de Tillabéri et de Tahoua qui sont concernées sur les aspects sécuritaires. »

Pour les situations de crise alimentaire, elles concernent « (…) pratiquement toutes les zones qui sont disséminées dans l’ensemble du pays. Il y a des localités où la situation est un peu difficile. Et partout où cette situation se présente les interventions vont être dirigées dans ces zones-là. »

Toujours concernant les situations de crise alimentaire, d’après les résultats préliminaires de l’« ENQUETE NATIONALE SUR LA VULNERABILITE A L’INSECURITE ALIMENTAIRE DES MENAGES EN MILIEU RURAL AU NIGER, de décembre 2017 »  publié par l’Institut Nationale de la Statistique du Niger : « Les résultats de l’enquête indiquent qu’en milieu rural, 484 767 personnes soit 2,6% de cette population, sont en insécurité alimentaire sévère et 2 192 821 personnes, soit 11,9% en insécurité alimentaire modérée. Au total, 2 677 588 personnes soit 14,5% de la population sont en insécurité alimentaire. Il faut également noter que 5 978 657personnes soit 32,4% sont classées « à risque », c'est-à-dire en sécurité alimentaire fragile. Enfin, les personnes en sécurité alimentaire sont au nombre de 9 802 919 soit 53,1% de la population rurale. »

situation crise alimentaire niger 2018

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter