Articles

deux zangbetos s'exécutant au vodoun festival grand-popo bénin jan 2018 / Source: wikimedia commons - CC BY- SA 4

Bénin / Le Vodoun célébré en présence de centaines de touristes du monde

Célébrée chaque 10 janvier au Bénin, la fête traditionnelle du Vodoun est une fête typiquement locale. C’est un culte de vénération que l’on observe plus particulièrement dans la ville de Ouidah. « Au Bénin il y’a une liberté de religion, le 10 janvier c’est pour les Vodoun. Ça fait partie de notre culture… On doit quand même protéger cette culture-là », explique un partisan du Vodoun au micro du Studio Kalangou. En effet, la fête se tient pendant une semaine ou plus ; fête pendant laquelle les divinités ancestrales de ce culte sont louées telles que : Mami Wata (déesse de l’eau), Ogoun (dieu du fer), et bien d’autres.

Le Vodoun est considérée, comme toute autre religion au Benin. Pour ses pratiquants et pour le pays c’est un grand jour. Notre intervenant ajoute : « C’est normalement notre fête, on est né Vodoun, l’Afrique c’est Vodoun, c’est ce qu’on fait ».

De plus cette fête spirituelle du Vodoun attire beaucoup de touristes venus du monde entier (Afrique, Amérique). Même si ce jour n’a été officialisé qu’en 1993, (c’est-à-dire qu’il est fêté depuis 27 ans) et proclamé férié qu’en 1998, le Vodoun existait des centaines d’années déjà, c’était dans le royaume de Dahomey, l’actuel Togo et Bénin. Le Vodoun n’est pas précisément né à Ouidah mais pourtant c’est de là qu’il est parti conquérir le monde. Ce culte, de l’invisible et des esprits, quitta les terres béninoises pour s’exporter vers Haïti, Brésil… pour compter à ce jour plus de 50 millions de membres de par le monde.

Interview des adorateurs vodoun


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter