MagazinesMag Justice

Illustration délit de fuite © Faride Boureima/ Studio Kalangou

[Magazine] Delit de fuite

Les auteurs de délit de fuite peuvent être condamnés à une peine d’emprisonnement d’un mois à 10 ans et à verser une amende de 50.000 à 500.000 francs cfa au trésor public. En plus, la personne blessée et/ou les parents de la personne décédée peuvent se constituer partie civile pour réclamer des dommages et intérêts pour la peine causée.

La magistrate Gogé Mainouna Gazibo, interrogée par Balkissa Hamidou.

Le magazine en français


Le magazine en haoussa


Le magazine en fulfuldé


Le magazine en zarma


Le magazine en tamasheq


Tags
Justice
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter