COVID-19 : Tous ensemble face au virus

MagazinesFact-checking

Distribution de coupons au bénéficiare du transfert d'argent à Goudel / CC- Faride Bourema /Studio Kalangou

Faux, au Niger on ne paie pas la population pour se faire vacciner contre le covid-19

Depuis quelques temps circule au Niger, une rumeur faisant état du payement de la population pour se faire vacciner contre le covid-19. Un potin véhiculé de bouche à oreille dans la capitale nigérienne, Niamey. Le projet filets sociaux est l’institution qui, paierait pour être vacciner.

Nous nous sommes intéressés à la question, et cette information est fausse.

Que font les filets sociaux ?

Les programmes que mettent en œuvre les filets sociaux permettent d’apporter une assistance d’urgence ponctuelle à des ménages nigériens vulnérables pour atténuer les chocs auxquels ils font face. Cela à travers des transferts monétaires Dans certaines régions du Niger c’est à travers le système «cash-for-work», c’est-à-dire « travail contre argent » que le projet apporte une assistance. C’est en 2016 que les filets sociaux ont ajouté de nouvelles composantes en vue de promouvoir «un système de protection sociale adaptative au Niger, avec notamment des mécanismes pour rendre les mesures de protection sociale plus à même de réagir aux chocs et pour rendre plus résilients les ménages pauvres et vulnérables

Face au covid-19, les filets sociaux apportent une réponse socio-économique pour d’atténuer les chocs nés de cette pandémie. Pour se faire, le projet distribue 45 000f CFA à 98 994 ménages localisés dans les cinq (5) arrondissements communaux de la ville de Niamey.

Selon, Ibrahim Kalla, représentant régional du projet filets sociaux adaptatifs, il n’existe aucun lien entre la vaccination contre le covid-19 qui est mené au Niger et le transfert d’argent auquel il procède.

Faux répond, Ibrahim Kalla sur la rumeur faisant état d’une contrepartie pécuniaire pour se faire vacciner contre le cocid-19. « Non, C’est faux ! Pour qu’une personne se protège, on n’a pas besoin de lui donner de l’argent. L’argent ! C’est pour soutenir les vulnérables impactés par la covid-19. » Il ajoute : « ça n’a aucun lien avec la vaccination ».

En réalité, les distributions de cash pour soutenir les ménages c’est par le biais d’une agence de transfert d’agent de la place et par paiement mobile. En conclusion, les distributions ne se font aucunement dans les lieux identifiés par les autorités sanitaires pour la vaccination.

A l’heure actuelle, « les paiements ont uniquement commencé dans la commune 4 et 1 » de Niamey, dans cette zone les bénéficiaires perçoivent de l’agence de transfert d’argent. Les communes restantes recevront les leurs par paiement mobile.

Selon, une bénéficiaire rencontrée à Goudel, qui s’exprimait au micro du Studio Kalangou, cet argent c’est par rapport au covid-19 dit-elle. Elle a ajouté, « on a jamais entendu que cet argent est destiné pour une quelconque vaccination, nous savons que c’est pour le covid-19 que cet argent nous est distribué ».

En somme, avec ces éléments nous pouvons affirmer que ces rumeurs sont fausses.

Le magazine en français


Faride Boureima

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter