COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Forum

Les invités au forum du jour

L’insuffisance criarde de l’alimentation en eau potable d’une partie de la commune de tamaské.

Nous sommes dans la région de Tahoua où les programmes du studio Kalangou sont relayés sur cinq radios partenaires notamment sur Tambara Tahoua, Saraounia de Madaoua, radio Niyya de Konni, radio Ta karkara de Bouza et Muryar Karkara de Tamaské.

A Tamaské, ou nous avons réalisé ce forum au mois de mars, pendant que les habitants de certains quartiers sont normalement desservis en eau potable par la société d’exploitation des eaux du Niger, les populations des quartiers Jiblawa Est et Ouest de Tamaské souffrent quant à elles depuis plus d’une décennie d’un sérieux problème d’alimentation en eau. L’eau du robinet est une denrée rare pour elles. L’eau ne coule ni ne vient que tard la nuit et ne dure pas avant de s’arrêter. Obligeant du coup les populations à veiller tard la nuit pour attendre l’arrivée de l’eau. Malgré les plaintes des populations et les tentatives de résolution, la situation est restée intacte. L’année dernière à la même période, une équipe du Studio Kalangou dont nous faisions partie avait traité de cette problématique. Un an après, nous y voilà, et nous retrouvons la même situation, sinon pire.  

Quelle est l’ampleur du phénomène ?

Quelles sont les principales raisons de cette insuffisance d’alimentation ?

Quel est le niveau d’implication des différents acteurs pour la résolution de ce problème ?

Sur qui compter et comment résoudre ce problème d’alimentation d’eau ?

Pour répondre à ces questions, nous recevons :

- Ittaha Issoufou, vice maire de Tamaské

- Issa Garba, chef centre de la Société d’exploitation des eaux du Niger (SEEN) de Tamaské

- Mahamadou Sadikou, Directeur du patrimoine et du contrôle de l’exploitation à la Société de patrimoine des eaux du Niger (SPEN)

Présentation : ALHASSANE KOUZI Mahamadou.

Le forum en français




Télécharger le forum ici.

Tags
EAU Tahoua
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter