Forum

Les invités au forum du jour

[Forum] «Le recours aux groupes d’autodéfense: est-ce opportun dans un contexte d’insécurité au Sahel ?»

Parmi les activités d’intérêt général propres à la puissance publique, la sécurité et la défense nationale sont les premiers domaines de l’expression de la souveraineté nationale. C’est pourquoi la plupart des Etats y consacrent des moyens importants afin d’assurer la sécurité du territoire, des personnes et des biens. En contrepartie le citoyen paye l’impôt.

Ainsi, une répartition des rôles est bien établie entre l’Etat et le citoyen. L’Etat assure la sécurité collective de tous au nom d’un contrat social accepté par l’ensemble de la population.

Aujourd’hui, la recrudescence de la criminalité dans les villes et villages au Niger crée, chez le citoyen, le sentiment de l’abandon par la puissance publique de ce large pan de ses prérogatives, d’où l’idée qui germe çà et là, de la création des groupes d’autodéfense dans certains quartiers de Niamey communément appelé « YAN BANGA ». L’Etat, peut-il continuer à assurer efficacement la sécurité des personnes et des biens ? Cette question est devenue lancinante pour les populations avec le sentiment d’inefficacité devant la montée des actes criminels. Doit-on passivement assister à une criminalité qui prend des proportions dramatiques ?

Avec nos invités, nous allons faire un état des lieux de la situation sécuritaire dans les villes et villages du Niger, les forces, les faiblesses et les conséquences de l’usage des groupes d’autodéfense.

Pour ce faire, nous avons comme invités ;

- Issaka Hassane Karanta, gouverneur de la région de la région de Niamey.

- Boubacar Diallo, président du conseil des éleveurs du nord Tillabéry.

- Et Mamane Kaka Touda, responsable de la jeunesse à alternative espace citoyen.

Présentation Moctar Hamadou.

Le forum en français


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter