Forum

Le forum en haoussa du 26/10/2019 - «Comment former les militants des partis politiques dans la dynamique des réseaux sociaux au Niger ?»

L’ordonnance portant charte des partis politiques au Niger à son article 2, premier alinéa précise que les partis politiques ont l'obligation d'assurer la sensibilisation et la formation de leurs membres et de contribuer à la formation de l'opinion, en vue de la préservation et de la consolidation de l’unité nationale, de la démocratie, de l’état de droit ,de la paix, de la sécurité et du développement économique, social et culturel du Niger.

Le Niger poursuit sa révolution numérique, dominée ces cinq (5) dernières années par un afflux des citoyens vers l’utilisation des Smartphones pour accéder à l’internet et plus spécifiquement aux réseaux sociaux et autres plateformes de réseautage social.

Le débat politique sur Facebook et WhatsApp à travers des groupes de discussions charrie des milliers de membres. Ceux à la solde des hommes politiques n’ont de modérateurs que leur seul bon sens.

Des propos très durs et insultants envers des personnalités, des hommes d’Etats, des photomontages, de la calomnie, l’atteinte à la vie privée…, berf tout y passe et partagé. D’où un encadrement des militants des formations politiques afin de préserver l’unité de la communauté. Pour savoir ce que font les leaders des partis politiques du Niger dans la bonne culture de leurs militants, Mamane Ada a invité :

-Adamou Idé, secrétaire à la communication du bureau politique du MNSD-NASSARA, un parti de la mouvance au pouvoir;

-Elh Salissou Amadou, un observateur de la scène politique ;

-Et Tahirou Guimba, président du mouvement démocratique pour le développement et la défense des libertés (MODEL MA’AYKATA), membre du groupe des partis politiques non affiliés.

Le forum en haoussa


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter