Forum

Le forum en zarma du 08-06-2019:«Mendicité à Niamey : quelles actions face au fléau ?»

La mendicité est prohibée dans la capitale par la délégation spéciale de la ville de Niamey. Depuis le 1er mai 2019, il est interdit de mendier dans les rues, les carrefours et les espaces publiques.

Cependant, il est possible à certaines personnes de mendier. Ce sont les personnes handicapées ou très âgées, celles très endettées ou ayant subi une catastrophe, indique un communiqué de l’autorité.

Selon la note, ces mendiants sont invités à opérer dans les lieux de cultes.  Quant à la mendicité des enfants mineurs, elle est « strictement interdite. Et les parents ou tuteurs encourent une peine de six 06 mois à un an de prison » conforment aux dispositions du code pénal.

Pour parler de ce fléau de la société et des actions envisageables pour y remédier, Balkissa Hamidou reçoit:

Pasteur Issa Moussa, membre du comité du dialogue inter et intra religieux (CEDIR)

  • Cheik Barham Aboubacar Hassoumi, président national du comité de dialogue inter et intra religieux (CEDIR)
  • Moussa Yarou, Président la fédération nigérienne des personnes handicapées de Niamey
  • Mohamed Alphazazi, conseiller en éducation urbaine du président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, qui n’a pas répondu à notre invitation.
  • Au téléphone Cheik Aboul Fataou Prédicateur en islam

Le forum en zarma