COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Forum

Forum sur la mutilation genitale niger avancée et perspective

Le forum du 18 février 2019-«Lutte contre les mutilations génitales féminines au Niger : défis, difficultés et avancées».

Au Niger, la mutilation génitale féminine est pratiquée notamment dans les régions de Niamey et Tillabéry (ouest), et Diffa (extrême sud-est). Environ 66% des femmes vivant dans la partie ouest du pays, proche des frontières avec le Mali et le Burkina Faso, ont été soumises à cette coutume, à en croire le Comité nigérien sur les pratiques traditionnelles (CONIPRAT). En février 2017, des populations de trente villages de la commune de Makalondi (sud-ouest de Niamey), ont décidé de mettre fin à la mutilation génitale féminine et à l'excision, néfastes à la santé et au bien-être de la femme et de l'enfant. Cette décision s'inscrit dans le cadre de la commémoration de la journée internationale "Tolérance Zéro" à l'égard des mutilations génitales féminines.

Pour discuter de cette thématique, Moctar Hamadou reçoit :

Amadou Moumouni Soumaila, chargé de programme du comité nigérien sur les pratiques traditionnelles (CONIPRAT)

Mme Traoré Salamatou sage-femme, membre de l’Association des Sages-femmes du Niger, présidente de l’ONG dimol.

Le forum en français


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter