COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Recherche

Un point de vente de récipients utilisés pour le lavage des mains © Ousmane Mamadou/ Studio Kalangou

Renchérissement des prix des dispositifs de lavage des mains

Plus que jamais, l’hygiène de lavage des mains est d’actualité. Ce que les spots de certaines institutions n’ont pas réussi en plusieurs années de sensibilisation, la maladie du coronavirus ou Covid-19 l’a réussi en quelques mois. Désormais, tous les services ou presque arborent fièrement leurs dispositifs de lavage des mains (la grande jarre en plastique avec son robinet, le tout monté sur un rehausseur métallique, avec sur le côté un savon. Ces dispositifs de lavage des mains redonnent du punch aux produits « Made in Niger ». La fabrique du savon du Niger se porte bien et les fabricants des dispositifs aussi. Tout connait une hausse des prix.

Un commerce devenu, donc, florissant depuis l’apparition de la pandémie, alors que d’autres activités économiques du pays sont en baisse. C’est ainsi que pour la fabrication des socles en fer, qui servent de base pour soutenir les récipients d’eau pour le lavage des mains, s’envole chez les soudeurs. Ils en reçoivent plusieurs commandes au détriment de leurs autres travaux, comme nous l’explique Sekou, un jeune soudeur de la capitale  « on a eu une vingtaine de commandes à effectuer… par rapport aux socles, le chiffre d’affaires a augmenté, mais par rapport à d’autres activités, cela a diminué. », au micro du Studio Kalangou.

Toutefois, que cela soit les socles en fer, les récipients, ou tous autres objets destinés à la fabrication des dispositifs de lavage des mains, ils sont devenus chers. Pour exemple, des récipients de 7 000 F CFA ont grimpé à 10 000 F CFA au minimum, pour les robinets de 1 000 F CFA le prix a atteint aujourd’hui 2 000 F CFA, nous explique Mahamadou vendeur de ces récipients en plastique « maintenant ces dispositifs sont très prisés, c’est pour lutter contre la pandémie du COVID-19. »

Enfin, pour certains observateurs comme Hassan Adamou, l’augmentation de ces prix sur les dispositifs de lavage des mains est exagérée, surtout en cette période de crise ou tout se doit d’être abordable pour les citoyens, il dénonce le comportement de certains vendeurs : « au lieu de réduire les prix pour que ça soit à la portée de tout le monde, ils sont entrain de rehausser les prix, c’est mal de profiter d’une pandémie comme celle-là pour augmenter les prix. » a-t-il conclu.

Le reportage


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter