COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Diffa/Repentance : 26 éléments de Boko Haram se sont rendus avec leurs familles

26 autres combattants de Boko Haram se sont rendus aux responsables de la région de Diffa lundi dernier. C’est la conséquence de la main tendue des autorités locales qui les ont transférés au centre de repentis de Goudoumaria où ils sont maintenant un plus de 200 individus.

Selon Lawali Dandano, Gouverneur de Diffa à Studio Kalangou, les repentis « (…) ont fait le bon choix. Parce que dans cette situation, aujourd’hui moi je pense que nous sommes à l’heure des comptes. L’heure des comptes parce que nous sommes vers la fin de ce conflit. Et dans cette situation, moi je pense qu’il faut vraiment être du côté des vainqueurs. Et les vainqueurs on les connaît, c’est nous. Ceux qui ont compris et qui sont revenus, nous allons continuer à les accueillir. Mais ceux qui vont rester encore dans le maquis, soyez sur on va les combattre et on va les neutraliser.

Ces combattants étaient également accompagnés de leurs familles. Par ce que nous, nous disons que nous ne voulons pas casser le lien de famille. Nous accueillons le repenti et sa famille pour vraiment lui redonner le moral. Après la réunion du 8 janvier 2018, nous avons reçu à peu près 38 – 39 repentis qui sont revenus. Déjà, nous sommes en contact avec d’autres qui sont en train de chercher à sortir du maquis. Et nous espérons qu’ils vont pouvoir sortir parce que très bientôt, nous allons engager des opérations sur le terrain et celui qui ne vient pas et que nous forces trouveront là-bas, c’est un combattant et on va le traiter tel. » 

Pour rappel, le délai de « Repentance » accordé aux combattants nigériens de groupe islamiste Boko Haram pour se rendre, était initialement fixé au 31 décembre 2017. Il a été prolongé de manière « indéfini » le 6 janvier dernier par les autorités de la région de Diffa.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter