ÉLECTIONS 2020/2021 au Niger

Articles

Fake News/ flickr

Fake News : comment doivent se comporter les médias ?

Le 03 mai de chaque année est célébrée la journée internationale de la liberté de presse. Ces dernières années, il existe un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux, c’est le phénomène des fake news ou fausses informations. Face à cela comment doivent se comporter les hommes des médias ?

Les fake news sont des fausses informations principalement véhiculées sur les réseaux sociaux et qui font le tour du monde. Le plus souvent, les utilisateurs des réseaux sociaux ne font pas la différence entre ces fausses informations et les vraies. Les hommes des médias font de leur possible pour faire la différence entre ces informations afin de donner une information fiable aux populations.

Souleymane Brah, secretaire à l’information de la maison de la presse, du Niger explique comment un journaliste doit se comporter face à ces genres d’informations. « pour un professionnel c’est de vérifier, il faut toujours avoir le réflexe de vérifier une information » donc quelle qu’en soit l’information sur les réseaux sociaux ou les supports de presse la vérification est capitale.

Le journaliste de par son éthique et sa déontologie est une personne qui se doit de collecter, vérifier, traiter et diffuser une information. Très malheureusement c’est cette éthique qui manque sur les réseaux sociaux. Afin de palier à cela, aider les journalistes dans leur travail et aussi protéger les utilisateurs des réseaux sociaux dans le cadre de la lutte contre les fake news, le réseau des bloggeurs du Niger a édité une charte de bonne conduite sur les réseaux sociaux. Samira Sabou présidente de ce réseau explique les raisons de la création de cette charte.

Pour elle, le journaliste de par sa formation a acquis plusieurs connaissances lui permettant de ne pas diffuser de fausses informations. Ce qui est tout le contraire du citoyen lambda. A travers cela le constat qui ressort est que le moyen le plus fiable pour éviter une fausse information reste la vérification de cette dernière. Ce n’est pas toute information qui est vraie donc ce n’est pas toute information qu’il faut partager en tant que journaliste.

Interview Souleymane Brah


Interview Samira Sabou


Zeinabou Abdou Saidou

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter