ÉLECTIONS 2020/2021 au Niger

Articles

Enregistrement de"Tous à la Fada" au palais du 29 juillet © Olivier Assogbavi / Studio Kalangou

Elections : Implication des jeunes dans la politique au Niger

Le développement d’un pays passe également par sa jeunesse, les jeunes sont des acteurs clés de la dynamique de développement. Ils sont les mieux placés pour débattre de leurs préoccupations quotidiennes (par exemple la pauvreté, le problème d’accès à l’éducation…). Pourtant, ces mêmes jeunes participent moins aux scrutins, adhèrent moins aux partis politiques.

Cependant, ces dernières années « ces jeunes semblent rompre avec leur ancien statut d’être de simples accompagnateurs, de simples électeurs ou de simples agents de campagne électorale » souligne le politologue Dr Gambo El hadji Sani.

Le Gouvernement du Niger a initié la politique de la jeunesse depuis quelques années. Cette politique vise à faire de la jeunesse nigérienne, une jeunesse émancipée, responsable et pilier essentiel du développement. Et les jeunes s’engageant de plus en plus dans cette politique « se sont vus professer aujourd’hui en tant que candidats dans presque l’ensemble des partis politiques » constate Dr Gambo. Selon lui, cet état de fait s’explique, entre autres par la création de nouveaux partis politiques.

Les jeunes devraient avoir toutes les chances pour participer pleinement à la vie de la société. Afin d’être à la pointe du changement global et de l’innovation. « La faillite du système a créé les conditions qui ont fait en sorte que la jeunesse n’a pas eu le choix que de s’impliquer de plein pied. Car cette jeunesse a passé tout son temps aux activités syndicales, militantismes de la société civile, mais cela semble ne pas être payant » explique le politologue.

Les jeunes ont pris conscience des apports positifs de leur participation à la politique, à commencer par la régénération des candidats, avec son lot d’innovation et de créativité. Une autre raison qui pousse les jeunes à s’impliquer d’avantage dans les partis nouvellement crées est la désignation à la candidature, relève Dr Gambo. Autrement, l’opportunité offerte à ces jeunes à accéder à des postes électifs.

Continuant son analyse, il ajoute « la jeunesse semble trouver à travers cette main tendue, un horizon pour enfin vouloir essayer de changer la donne ». L’implication politique de la jeunesse constitue un cadre de référence pour ces jeunes citoyens qui représentent les leaders et les décideurs de demain.

Dr Gambo El hadji Sani


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter