COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

image d'illustration

Région d’Agadez, Deux CES (Complexes d’Enseignements Secondaires) Ingall et Aderbissanat souffrent de violence

Les violences en milieu scolaire de plus en plus préoccupantes dans la région d’Agadez ; ces violences sont plus présentes dans les complexes d’enseignement secondaire d’Ingall et d’Aderbissanat que dans les autres établissements explique Yahaya Dan Ina, le directeur régional de l’enseignement secondaire d’Agadez : « Les jeunes qui sont menacés par les grands. Les garçons qui menacent les filles. Les badauds qui rodent tout autour de l’école parce que l’établissement n’est pas clôturé ; les badauds qui prennent des stupéfiants et qui viennent menacer les scolaires en particulier les jeunes filles. »

Pour pouvoir réduire ces violences, voire les éradiquer, la Direction Régionale des Enseignements Secondaires (DRES) a mené une réflexion sur cette situation. C’est ainsi qu’elle a élaborée une requête qui a été soumise à l’UNICEF, principal partenaire en matière de la scolarisation de la jeune fille. Cette requête a été acceptée par l’organisation onusienne pour la protection de l’enfance, ajoute le directeur régional de l’enseignement secondaire d’Agadez.

La requête comporte entre autres un questionnaire avec des questions telles que : quels sont les mobiles de la situation et quelles sont les solutions possibles ? Conclut Yahaya Dan Ina.

Interview de Yahaya Dan Ina


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter