COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Image aérienne d'une partie de la ville de Niamey/Copyrigth:Olivier Girard-Studio kalangou

COP-25/ Les problèmes climatiques soulevés au Niger doivent être portés au niveau planétaire

Du 02 au 13 Décembre 2019, pour réfléchir sur les questions climatiques, certains pays du monde se sont retrouvés à Madrid en Espagne. Pour Dr Mounir Zakari, environnementaliste, enseignant chercheur à l’université de Zinder, « Si les problèmes soulevés au niveau du Niger, restent au niveau local, il n’y aurait pas d’engouement planétaire… mais du moment où le défis climatique est planétaire, les pays sont obligés d’aller ensemble ».

Selon les informations données par le comité d’organisation de la COP 25, à Madrid, les pays négocieront des plans plus ambitieux pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 ° C, conformément à l'Accord de Paris.

Etant confronté à plusieurs difficultés, le Niger fait partie de ces pays Africains qui souffrent des effets de changements climatiques. Pour Mounir Zakari, « Les questions du climat vont dans le sens du développement durable… » Il ajoute également que « les experts résument le développement durable en 5P que sont : le Peuple, la Planète, la Paix, la Prospérité, le Partenariat ».

Pour une paix durable au sahel et au Niger en particulier, les questions climatiques, doivent être une priorité afin d’éviter le point de non-retour.

Interview Moustapha


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter