COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Seydou Souley Mahamadou, président de l’Association Nigérienne Jeunes Entrepreneurs (ANJE)/Olivier ASSOGBAVI-studio kalangou

Niger/ Les Jeunes entrepreneurs proposent des pistes pour sauver les PMEs

« On s’est rendu compte que beaucoup d’entreprises sont créées mais très peu arrivent à décoller, par ce qu’essentiellement les conditions de la fiscalité, les conditions d’accès aux marchés, les conditions de l’environnement global compliquent la tâche aux petites et moyennes entreprises» a déclaré Seydou Souley Mahamadou au micro du studio kalangou. Dans un rapport remis, mardi, au président de la chambre de commerce du Niger, l’Association Nigérienne Jeunes Entrepreneurs (ANJE) propose des mesures pouvant permettre aux jeunes entreprises de souffler.

Seydou souley, a ajouté que «le comité mis en place a réfléchi à des mesures fiscales, sur comment faire des allègements, des réaménagements de certains types d’impôts ou la façon de les percevoir  ». Pour lui, la mise en application de « ces mesures permettront aux petites et moyennes entreprises de souffler».

En conclusion, en dira que « la prise en compte des mesures fiscales proposées ajoutées au small business act… améliorerait dans quelques années la compétitivité des entreprises Nigériennes ».

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter