Articles

Photo par Ingay Ingay Issoufou le coordinateur de la communication et du Plaidoyer du PAGOD

Yelou (Gaya) / Le PAGOD pour une participation marquée des femmes et jeunes aux élections futures

« Nous avons constaté qu’avec toutes les élections précédentes, la participation des femmes est en recul… » C’est ce qu’a affirmé, Wali Boubakar le coordonnateur en éducation civique du Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD), une initiative financée par la coopération Suisse au Niger.

C’est pour encourager les femmes et les jeunes à s’impliquer davantage dans le processus politique, que le PAGOD était samedi et dimanche, à Yelou, dans le département de Gaya (région de Dosso). 

Selon son coordonnateur en éducation civique, le niveau de participation des femmes aux élections est en régression. « Dans certaines zones, elles ne vont même pas voter, dans d’autres si elles vont voter, elles ne sont pas candidates. Par conséquent nous avons très peu de femmes élues. Sur 13 conseillers, à peine nous avons deux femmes » s’alarme Wali Boubacar au micro du correspondant du Studio Kalangou.

Cette activité, c’est pour aider les femmes et les jeunes afin qu’ils puissent être représentés dans les instances de prise de décisions. « Si elles sont sous représentées ; il y aura vraiment une absence, et là, leurs doléances auront du mal à passer » a conclu Wali Boubacar.

A travers le théâtre-forum, le PAGOD compte changer la vision des jeunes et des femmes sur la politique et les pousser à plus d’engagement.

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter