COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Un professeur et ses élèves dans un établissement d'enseignement à Niamey © Kelley Lynch / Global Partnership for Education

Education / A Maradi, formation d’enseignants en difficulté

« Il se trouve que dans le domaine du français et d’histoire-géographie, les professeurs rencontrent un certain nombre de difficultés » a indiqué au micro du Studio Kalangou Abdou Soumana, un surveillant de la formation organisée pour renforcer les capacités des enseignants dans ces matières. Abdou Soumana précise que c’est pour « atteindre les objectifs d’enseignement de qualité » que le ministère en charge de l’éducation a jugé utile d’initier un tel programme.

A travers cette formation, le ministère nigérien espère que ces professeurs pourront surmonter les difficultés qu’ils rencontrent sur le terrain. Cela passera par une bonne maitrise de la langue française qui reste le principal vecteur de connaissances dans les établissements d’enseignements du Niger. « La qualité de l’enseignement du français est une exigence au niveau du ministère des enseignements secondaires. D’autant plus que le français est la langue d’enseignement dans notre pays. Donc aucune discipline ne saurait être bien enseignée sans que le professeur ne maitrise le français », soutient Abdou Soumana.


Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter