ÉLECTIONS 2020/2021 au Niger

Articles

Mosquée d'Agadez/Dan Lundberg-Wikipédia (CC BY-SA 2.0)

Agadez : Boukari Mamane attendu par ses concitoyens sur plusieurs points dans la gestion de la commune

Nous voulons qu’il « …continue les travaux des autorités compétentes qui étaient là avant lui » ; a confié au Studio Kalangou, un habitant de la commune d’Agadez.

Boukari Mamane, nommé vendredi dernier, en conseil des ministres, comme nouveau président de la délégation spéciale de la commune d'Agadez a d’immenses défis à relever.

Cette nomination, intervenant quelques mois après l’éviction du maire de la ville Rhissa Feltou, est accompagnée de plusieurs attentes. Au micro du Studio Kalangou, certains habitants de la commune estiment qu’il « doit détecter toutes les erreurs commises par ceux qui étaient là précédemment. Et de pouvoir les corriger » et poursuivent  « Et cela il ne peut le faire qu’en travaillant avec ceux qui étaient là avant lui ». Pour d’autres encore, les attentes sont simples : « Une satisfaction des citoyens vis-à-vis des services publics ». Certains de ces compatriotes le définissent comme une « personne neutre qui ne peut pas être influencée par des politiques, qui ne doit pas avoir un penchant, qui ne doit pas faillir à sa mission ». En résumé, voici quelques attentes des habitants de la commune d’Agadez : assainir l’administration de la mairie, rendre praticables les ruelles de la ville, rester à l’écoute de la population.

Tags
Agadez
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter