Articles

Un policier armé monte la garde le 19 juin 2019 au poste de contrôle de la police. Deux policiers ont été tués et quatre autres blessés par des hommes armés lors d'une attaque nocturne contre le poste de police à l'entrée nord de Niamey, la première à se dérouler aux portes de la ville. BOUREIMA HAMA / AFP

Sécurité-Bankilaré/ la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix en tournée pour des pistes de solutions

« La multiplication des vols de bétails dans cette zone, n’est plus le vol traditionnel. Aujourd’hui c’est ce que j’appelle des vols industriels ». C’est ce qu’a déclaré le président de la Haute Autorité a la Consolidation de la Paix, le général Abou Tarka lors d’un déplacement dans la localité de Bankilaré , région de Tillabéry . Située à la frontière du Mali, cette région du Niger est confrontée à un problème de sécurité qui empêche les biens et les personnes de circuler librement. « Lorsque 400 têtes de gros ruminants sont enlevées, … et les gens sont menacés dans leurs chaires, pour payer la Zakat…nous ne sommes plus dans le cadre de l’insécurité résiduel, mais nous sommes dans un cadre de mise en cause de la sécurité et de la protection des populations » a déclaré le général.

Abou Tarka s’est rendu dans cette zone de turbulences, afin de rassurer les populations et aussi étudier les pistes de solutions locales disponibles. « Nous avons commencé à élaborer les pistes de solutions, au moins en ce qui concerne Bankilaré » a conclu le général Abou Tarka.