COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Une route à Niamey durant une inondation © Nomax12 / Source: Wikimédia Commons

Les inondations à Niamey / Malgré les actions de préventions, les arrondissements communaux 1, 4 et 5 sont les plus touchés

Interrogé par le Studio Kalangou quant aux risques d’inondations qui pèsent sur certains quartiers de la ville de Niamey en ce début de saison des pluies, Idé Harouna qui est secrétaire permanent du dispositif national de prévention et gestion des catastrophes pour la région de Niamey indique que « l’arrondissement communal 5 et l’arrondissement communal 4, plus l’arrondissement communal 1 » sont généralement les plus touchés par les inondations.

Même si la survenue des inondations, dans la capitale, varie chaque année il convient de noter que des actions de préventions sont menées par les autorités compétentes afin d’éviter les dégâts au maximum. C’est par exemple « le curage de caniveaux » qui a permis d’éviter l’inondation à certains quartiers de Niamey précise Idé Harouna.

Mais au-delà des opérations de curages de caniveaux, des réunions sont également organisées « chaque année, avant même l’installation » de l’hivernage dans le but d’organiser des « sensibilisation au niveau des populations » les plus exposées. Idé Harouna indique également que toutes les décisions qui sont prises en terme de prévention sont consécutives aux informations envoyées par des structures spécialisées sur ces questions : « la météo, la plateforme nationale, y a même l’ABN [Autorité du Bassin du Niger] et d’autres qui nous envoient des bulletins que nous répercutons au niveau des communes pour vraiment alerter les zones qui sont à risque ».

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter