Articles

Journée mondiale sans tabac/ «j'ai su que le tabac me détruisait seulement 20 ans après…», témoigne un ancien fumeur nigérien

Le 31 mai, chaque année, consacre la journée mondiale sans tabac. Axée sur « le tabac et la santé pulmonaire », cette année, la campagne vise à sensibiliser davantage sur : l’effet négatif que le tabac a sur la santé pulmonaire, allant du cancer aux maladies respiratoires chroniques; le rôle fondamental des poumons dans la santé et le bien-être de tous, selon l'Organisation Mondiale de la Santé.

À l'occasion de cette journée, Studio Kalangou a recueilli le témoignage d'un ancien fumeur.« .. j'ai su que le tabac me détruisait seulement 20 ans, sans compter les pertes financières…», regrette, Mohamed Issiakou, artisan à Balleyara, à une heure de route de la capitale, Niamey.

Il a ajouté : « Quand je fumais, j'ignorai que la consommation du tabac était nocive. Ce n'est qu'après mon addiction, je m'étais décidé à en découdre ayant compris que cela ne m'offrait qu'un plaisir illusoire et nuisible ».

Le tabagisme est loin d'être une réalité; et ses conséquences sont énormes dans un monde qui voit la prolifération de toutes sortes de « support à tabac », ou « tabac », d’où la lutte contre le tabagisme partout dans le monde.

D'après l'OMS: « Le tabagisme tue plus de 8 millions de personnes chaque année. Plus de 6 millions d'entre elles sont des consommateurs ou d'anciens consommateurs, et environ 890 000, de non-fumeurs involontairement exposés à la fumée.»

Tags
Santé