Articles

Niger / Situation sécuritaire toujours alarmante à Diffa : réaction d’un acteur de la société civile locale.

Au jour le jour, la situation sécuritaire reste préoccupante dans la région de Diffa. Pour rappel, la gendarmerie de la grande ville de Diffa a été frappée, dans la nuit du mardi au mercredi cette semaine ; par une attaque des supposés éléments de Boko Haram.

De ce fait, les réactions s’accroissent après cette nouvelle agression avec une prise d’otages par lesdits terroristes.

Selon Mara Mamadou Abdou, coordonnateur d’Alternative Espaces Citoyens de Diffa, cinq (5) ans d’insécurité c’est excessif : « Nous avons fait cinq (5) ans d’insécurité, de lutte, d’état d’urgence. C’est trop parce qu’au moment où nous avons des attaques terroristes de telle envergure surtout au cœur de la ville, c’est que la sécurité n’est pas aussi garantie ….. ».

Sous couvre-feu à partir de 23 heures hier nuit, la population sous le choc avait abandonné les rues dès 20 heures. Ainsi, Ajoute-t-il : « Toute la population est écœurée, choquée, la psychose règne. Hier nuit, le couvre-feu était à 23h ; mais dès 20 h 30 tout le monde était chez lui. Donc il n’y avait personne dans la rue la nuit d’hier …» ; « Vraiment cinq ans d’insécurité, ça doit s’arrêter. Cette situation n’a que trop duré, et il est temps de mettre fin à cela. »