Manifestations des élèves à Niamey : d’importants dégâts enregistrés ainsi que des dizaines d’arrestations

Catégorie

Articles

Publication

mardi 9 avril 2019 17:49

Affichage

252

À Niamey, ce matrin, les élèves des collèges et lycées se plaignant de l’arrêté du ministre des enseignements secondaires ( interdisant les cours de soutien dans les établissements scolaires) ont perturbé la circulation routière en brulant des pneus. Ainsi, il eut des dégâts matériels des biens publics et privés. La situation a dégénéré surtout au niveau des CEG 5 et CEG 12, des Lycées Issa Beri, Korombé et Kassaï, avec des blessés, et des élèves arrêtés.

Selon Boubacar Idrissa, le secrétaire général de la sous-section USN du lycée Issa Korombé : «… Ils ont vu que la police a commencé à les cogner. C’est le moment où la situation a dégénéré. Mais, nous n’avons jamais dit de lancer un mot d’ordre de casse…. » ; «  C’est parce que les camarades ont été cognés, et après ils ont voulu se révolter. Et nous avons géré la situation, parce que nous avons dit d’arrêter de brûler le goudron… ».

Interrogé sur le cas des blessés, il affirme : «  On n’a pas le nombre exact de blessés. Tout ce qu’on sait, au niveau du lycée Kassaï et du lycée Korombé, nos camarades ont été arrêtés ».

Ainsi, quelles que soient les conséquences, ils vont revendiquer leurs droits conclut le secrétaire général : « Nous voulions juste réclamer nos droits. Nous sommes des fils de pauvres, nous n’allons jamais accepter l’annulation des cours privés. Nous ne pouvons pas être d’accord. Quelles qu’en soient les conséquences nos droits nous allons les revendiquer ».

Interrogé par Studio Kalangou, le gouverneur de Niamey a confirmé l’interpellation d’environ 80 personnes parmi les manifestants.


TAGGED UNDER
Niger Education