Contribution des leaders religieux dans la promotion de la scolarisation de la jeune fille au Niger 

La déclaration universelle des droits de l’homme considère en son article 26 le droit à l’éducation comme étant « un droit pour chaque personne ». C’est à ce titre que, partout au…
Contribution des leaders religieux dans la promotion de la scolarisation de la jeune fille au Niger 
Les invités au forum du jour

La déclaration universelle des droits de l’homme considère en son article 26 le droit à l’éducation comme étant « un droit pour chaque personne ».

C’est à ce titre que, partout au monde, les actions de plaidoyer se multiplient afin que les garçons et les filles puissent avoir les mêmes chances d’aller à l’école.

Au Niger, il a été indiqué que la prise en compte de ce droit à l’éducation des filles fait partie des principaux axes stratégiques de la déclaration de politique générale du gouvernement (DPG) adoptée par l’assemblée nationale, en mai 2021.

Il s’agit de l’axe relatif à la solidarité et à l’inclusion sociale.

Que disent les religions révélées sur le droit à l’éducation en général et la scolarisation de la jeune fille en particulier ?

– Quelle doivent être le rôle et la responsabilité des leaders religieux dans la promotion de la scolarisation de la jeune fille au Niger ?

Pour en débattre, Michel Dedji reçoit:

Alou Maïga, prédicateur membre du Comité Intra et Inter Religieux CDIR,

Réverend Baragé Djergou, pasteur de l’Eglise Evangélique de Niamey, également membre du CDIR