Les avocats de Bazoum Mahomed se retirent du procès et dénoncent une « parodie de justice »
Le président de la République Mohamed Bazoum visite le détachement de la Garde Nationale du Niger à Garin Dogo, le 26 juin 2022 Diffa, / CC / Faride Boureima / Studio Kalangou

Les avocats de Bazoum Mahomed se retirent du procès et dénoncent une « parodie de justice »

Le procès concernant la levée d’immunité de l’ancien Président Bazoum Mahomed a commencé ce matin à la Cour d’État de Niamey. Au cours de l’audience, les avocats de Bazoum se sont retirés, déclarant : « […] Il n’y a pas de justice dans ce pays. Si elle existe, c’est une justice distributive […] la défense de Bazoum s’est retirée pour les laisser poursuivre leur parodie de justice .»
La Cour a décidé de mettre le procès en délibéré jusqu’au 14 juin 2024.

Pour rappel, Bazoum Mohamed est accusé de trahison, d’atteinte à l’autorité de l’État et d’apologie au terrorisme.