Les enjeux liés à l’enseignement des jeunes filles dans la région de Dosso
Les invités au forum du jour.

Les enjeux liés à l’enseignement des jeunes filles dans la région de Dosso

En 2019, le taux brut de scolarisation des filles était de 65,1% contre 74,1% pour les garçons selon le (MEP/A/PLN/EC 2020). Cette sous-scolarisation résulte principalement d’une inégalité d’accès, car de nombreuses jeunes filles nigériennes n’ont pas accès à l’école majoritairement dans les milieux ruraux.

Selon un article intitulé ‘’Stimuler la confiance en soi : Le décrochage scolaire chez les filles au Niger’’ publié sur reliefweb, ‘’Les filles éduquées grandissent pour devenir des femmes qui investissent 90 % de ce qu’elles gagnent dans leur famille et les mères éduquées sont plus de deux fois plus susceptibles d’envoyer leurs enfants à l’école’’.

Dans ce forum il s’agit de faire un état des lieux sur la problématique de la scolarisation de la jeune fille dans la région de Dosso à travers les difficultés et les avancées enregistrées dans le domaine.  

Pour ce faire, Moctar Hamadou reçoit :

  • Soumana Tahirou, ancien Vice-Maire de la commune urbaine de Dosso
  • Mme Zeynabou Moussa, de la direction de la scolarisation de la jeune fille à la DREN de Dosso.
  • Boureima Hamadou, acteur de la société civile à Dosso.