Comment mieux consolider les acquis de la liberté de la presse dans un contexte de transition militaire au Niger ?
Les invités au forum du jour.

Comment mieux consolider les acquis de la liberté de la presse dans un contexte de transition militaire au Niger ?

La célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse a eu lieu le 3 mai, elle marque également l’adoption de la Déclaration de Windhoek à cette date. Cette déclaration, initiée lors de cette journée, revendique l’établissement, le maintien et la promotion d’une presse pluraliste, libre et indépendante.

En 2024, les Nations Unies ont annoncé que la Journée mondiale de la liberté de la presse mettra l’accent sur l’importance du journalisme et de la liberté d’expression dans le contexte de la crise environnementale mondiale actuelle.

  • Comment se présente la situation actuelle de la liberté de la presse au Niger ?
  • Quelles sont les difficultés et les avancées enregistrées en la matière.

Pour ce faire, Mamane Ada reçoit :

  • Omarou Rigo, membre du syndicat national des journalistes communicateurs et des langues SYNAJOC/L
  • Rabiatou Abarchi, membre du réseau des femmes communicatrices en langues
  • Salissou Boukari, journaliste indépendant.