Report au 7 juin de la décision concernant la levée d’immunité de l’ancien président nigérien
Le président Mohamed Bazoum lors forum d'Agadez, le 30 juin / Faride Boureima / Studio Kalangou

Report au 7 juin de la décision concernant la levée d’immunité de l’ancien président nigérien

La Cour d’État du Niger a annoncé avoir reporté au 7 juin sa décision concernant la levée de l’immunité de Mohamed Bazoum, l’ancien président renversé lors du coup d’État militaire de juillet 2023. Initialement prévue pour ce vendredi 10 mai, cette décision concerne des accusations de « haute trahison » et d’ « atteinte à la sûreté de l’État » pesant sur l’ex-président de la république du Niger.

Dans un communiqué, le collectif des avocats de Mohamed Bazoum indique avoir pris note de la décision de la Cour d’État de répondre favorablement à leur demande de report de délibéré. Ce collectif avait sollicité ce report en raison du fait que l’ancien président n’avait pas été « notifié valablement » de la procédure et n’avait pas pu « communiquer librement » avec eux.