L’univers artistique nigérien et l’intelligence artificielle : quel impact ?
Les invités au forum du jour.

L’univers artistique nigérien et l’intelligence artificielle : quel impact ?

L’intelligence artificielle (IA) constitue un processus visant à émuler les capacités cognitives humaines à travers la conception et l’exécution de programmes informatiques qui simulent le comportement humain. Son objectif est de doter les ordinateurs de la capacité de « penser » et « agir » comme des êtres humains.

De nos jours, l’IA est omniprésente, imprégnant notre quotidien hyperconnecté. De plus en plus, elle se profile comme un outil utilisé par les artistes.

Cependant, l’intégration de l’intelligence artificielle dans le domaine artistique soulève des questions et des défis significatifs, surtout dans un contexte comme celui du Niger, où les productions artistiques sont confrontées à divers problèmes.

D’une part, l’IA offre des possibilités de création et d’exploration artistique innovantes, et d’autre part, l’intégration de l’IA dans le processus artistique soulève des questions éthiques mais aussi économiques.

  • L’utilisation de l’IA peut-elle altérer l’authenticité et l’originalité de l’art ?
  • Comment garantir que les œuvres créées avec l’aide de l’IA reflètent toujours l’intention et la sensibilité de l’artiste ?
  • Peut-on envisager des avantages à son utilisation raisonnée par les artistes ?
  • Quelles sont les limites à prendre en compte ?

Pour en savoir plus sur la question, Rabia Maïkano a convié autour de la table :

  • Ousmane Mamoudou, rédacteur en chef adjoint au numérique au Studio Kalangou
  • Kadre Halidou dit Kamikaz, artiste rappeur
  • Joel Gandi, artiste slameur.