Santé / Un nigérien sur quatre est drépanocytaire

Maladie génétique héréditaire, la drépanocytose est également appelée anémie et hématies falciformes. C’est la première maladie génétique mondiale, atteignant environ 50 millions de personnes. Selon le minist
Santé / Un nigérien sur quatre est drépanocytaire

Maladie génétique héréditaire, la drépanocytose est également appelée anémie et hématies falciformes.

C’est la première maladie génétique mondiale, atteignant environ 50 millions de personnes.

Selon le ministre de la Santé, docteur Illiassou Idi Mainassara « le Niger est l’un des pays le plus touchés par cette maladie. Près d’un Nigérien sur quatre, soit 25% de la population, souffrent de cette maladie » ».

Dans le cadre de la lutte contre la drépanocytose, un projet d’élaboration d’un guide harmonisé de prise en charge de la maladie regroupant cinq pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Niger est en cours avec l’appui financier de la principauté de Monaco.

Cette initiative vise à fournir à tous les professionnels de Santé un outil particulier de référence en matière de la prise en charge.

Le Niger dispose, à Niamey, depuis 2009 d’un Centre national de Référence de la Drépanocytose. Ce qui constitue une grande évolution pour soulager les personnes affectées par la maladie.

La prise en charge mobile psychologique et sociale des drépanocytaires, la formation des agents de santé, la promotion de la recherche médicale sur la drépanocytose restent à encourager.