Moutari Habou, porte-parole de la police nationale du Niger interviewé par Adama Dawaki journaliste du studio kalangou

Sécurité/ formation de 263 policiers sur le contrôle et la sécurisation des frontières du Niger

Catégorie

RSS: Suivez l'information...

Publication

lundi 11 mars 2019 15:36

Affichage

252

Les agents de la police nationale du Niger sont en formation à Niamey à partir de ce lundi 11 mars 2019. Ils sont au total 263 policiers et sont formés sur le contrôle et la sécurisation des frontières. Interviewé par le studio kalangou, Moutari Habou, porte-parole de la police nationale du Niger explique que « le but de cette formation est de renforcer les capacités opérationnelles et professionnelles de la police nationale en matière de contrôle et de sécurisation des frontières ». Avec ses multiples frontières avec des pays en crise, la stabilité des frontières constitue l’un des défis majeurs auquel est confronté l’Etat Nigérien. Selon le porte-parole de la police nationale « cette formation va durer sept mois et concerne 263 policiers qui seront déployés sur toute l’étendue du territoire national notamment dans la localité de Konni », région de Tahoua.

Dans la lutte contre le terrorisme et les bandits armés, la plupart du temps, les forces de sécurité déplorent la non collaboration des populations, une situation qui complique la tâche des forces de sécurité. C’est ce qui justifie le choix de la nouvelle stratégie entre autre le développement de la police de proximité. Moutari Habou déclare que « la police est dans un contexte de sécurité et de proximité ce n’est plus l’ancien système que nous connaissons…nous ne devons plus être considérer comme une force de répression, mais plutôt une force de protection ».

La collaboration des populations s’avère indispensable pour la sécurisation des frontières, c’est l’appel que lance Moutari Habou en ces termes : « appuyez nous en matière de renseignements pour bien vous sécuriser».


TAGGED UNDER
Sécurité Niger police