Le Niger et le Nigéria signent un protocole pour mieux lutter contre la corruption transfrontalière

Catégorie

RSS: Suivez l'information...

Publication

vendredi 8 février 2019 14:48

Affichage

215

Le Niger et le Nigéria ont signé, le 07 février 2019 à Niamey, un protocole d’entente entre la haute autorité à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) du Niger et la commission de lutte contre les crimes économiques et financiers (EFCC) du Nigeria.

Une entente qui permettra une meilleure collaboration entre les deux pays dans la lutte contre la corruption transfrontalière en allégeant certaines lourdeurs administratives.

Au micro de Studio Kalangou, Dr Mounkaila Aichatou Seyni, commissaire à la HALCIA indique que la signature de ce protocole est partie d’un constat : « Dans les deux pays, on a constaté qu’il y a des gens qui détournent l’argent du Nigéria et qui viennent investir au Niger tranquillement. Tout comme il y a des citoyens nigériens qui volent l’argent du Niger pour aller s’installer tranquillement au Nigéria. »

Dr Mounkaila Aichatou Seyni explique également que c’est ce caractère transfrontalier qui rend la lutte contre la corruption difficile, d’où la nécessité d’une réponse commune et efficace : « comme vous le savez, la corruption est un monstre qui a des ramifications dans plusieurs pays et le Niger et le Nigéria étant des pays frontaliers, il est nécessaire pour les deux pays de conjuguer leurs efforts pour combattre, ensemble, la corruption et les infractions assimilées … voilà pourquoi, les deux institutions nationales de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, ont jugé nécessaire de signer ce protocole d’entente pour un travail en synergie ».

Dans le dernier rapport sur l’indice de perception de la corruption publié par l’ONG Transparency International, le Niger et le Nigéria occupent respectivement la 114ième et la 144ième place sur 180 pays classés.


TAGGED UNDER
Corruption