Une femme Nigérienne nourrissant son bébé.

Commune de Falmey (Dosso) : L’allaitement maternel exclusif entravé par des croyances socioculturelles

Catégorie

RSS: Suivez l'information...

Publication

mercredi 9 janvier 2019 14:11

Affichage

117

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’allaitement maternel exclusif consiste à ne faire absorber au nourrisson que du lait maternel durant les 6 premiers mois de son existence dans le but de lui garantir « une croissance, un développement et un état de santé » optimal.

Mais dans le commune rurale de Falmey (située dans le département de Boboye, région de Dosso), Dr Idi Jibajé Aboubacar médecin chef du district sanitaire de ladite localité explique au micro de Studio Kalangou : « compte tenu de la culture, de ce que les gens pensent durant la saison chaude, les femmes pensent que le seul lait maternel ne peut pas suffire à l’enfant, du coup elles s’adonnent … à donner quelques liquides aux enfants ».

En 2015, un rapport réalisé entre autre par le réseau international d’action pour l'alimentation des bébés (IBFAN) et la World Breastfeeding Trends Initiative (Initiative mondiale sur les tendances de l'allaitement maternel), démontre que le Niger dispose d’un taux d’allaitement maternel exclusif faible : « Seulement 23% des enfants âgés de 0 à 6 mois ont été exclusivement allaités au sein » peut-on lire à la page 28 du document disponible sur ce lien.

L’absence d’un allaitement maternel exclusif régulier jusqu’à 6 mois peut occasionner d’innombrables maladies, autant chez l’enfant que la mère. En effet, l’OMS rappelle qu’il peut protéger l’enfant contre la diarrhée, la pneumonie, ou d’autres maladies courantes. Au Niger, si cet allaitement est bien pratiqué, il pourrait permettre à l’Etat de réaliser des économies sur les dépenses relatives aux traitements de certaines maladies de l’enfant.

C’est pourquoi Dr Idi Jibajé Aboubacar rappelle qu’il faut sensibiliser les femmes, notamment au niveau des maternités : « nous on sensibilise les femmes pour bien allaiter leurs enfants et même à la maternité après l’accouchement, la première des choses c’est une mise au sein immédiate … on conseille la maman que l’enfant n’a besoin que de son lait durant les 6 premiers mois de sa vie ».


TAGGED UNDER
femmes Santé Enfant Dosso