« Prix media Alfaga 2018. Pour chaque enfant, un champion »: Studio Kalangou sur la plus haute marche du podium dans la catégorie radio

Catégorie

RSS: Suivez l'information...

Publication

lundi 3 décembre 2018 14:59

Affichage

52

A l’occasion de la cinquième édition de la journée nationale de la liberté de la presse célébrée le 30 novembre 2018 à la maison de la presse de Niamey, le journaliste de studio Kalangou Habibou Garba a arraché le 1er prix) de la catégorie production radio pour la cause de l’enfant Nigérien. Un concours initié par le bureau UNICEF-Niger dénommé « Prix media Alfaga 2018. Pour chaque enfant, un champion ».

Pour la représentante de l’UNICEF au Niger, les actions isolées des différents acteurs communautaires en faveur des enfants impactent beaucoup plus si les médias en parlent. C’est alors dans cet ordre d’idée que l’UNICEF a initié cette compétition pour récompenser les journalistes réalisateurs de portraits, sur des acteurs de la société qui encourage l’épanouissement et le bien-être de l’enfant.

Le professionnalisme des journalistes a été entre autre l’un des critères sur lesquels s’est basé le jury composé d’acteurs de la société civile et aussi de journalistes. Selon le lauréat Mohamed Mamane de la radio GARKWA de Maradi et correspondant de STUDIO KALANGOU, 2ème prix radio,   le travail et la formation reçus à studio kalangou dopée par les conseils et la rigueur de son directeur sont le secret de sa consécration.« Cette consécration c’est une fierté pour moi, l’année dernière j’étais au 3eme rang mais cette année je suis 2eme.Ça prouve qu’en une année, j’ai beaucoup travaillé Je remercie mon directeur et Studio Kalangou qui m’ont donné conseils et une formation de qualité ».

A noter que dans la catégorie presse écrite, le 1er prix est revenu à Souleymane Oumarou Brah journaliste à L’indépendant PLUS, le 2eme prix à Mamadou Bako du quotidien Sahel dimanche et le 3ème prix à Cheffou Adboul Aziz de Air info paraissant à AGADEZ.

Dans la catégorie télévision, le 1er prix a été remporté par Anafi Boubacar de la chaine Canal 3 Niger suivi d’Issaka Karimou de Niger 24 et Moustapha Mamane Sani de la télévision Gaskia de Zinder.

En radio, le 1er prix est revenu à Habibou Garba de Studio Kalangou suivi de Mohamed Mamane de la radio Garkua de Maradi et 3è Salissou Kaka de la radio Saraounia de Maradi.

La grande absente de cette compétition reste la presse en ligne.