Forum du 27/7/2017 : « Les conséquences engendrées par l’état d’urgence décrété dans certaines régions du Niger »

Catégorie

Forum

Publication

jeudi 27 juillet 2017 13:05

Affichage

523

L’état du Niger maintien l’état d’urgence dans la région de Diffa et a récemment proclamé à Tillabéry à l’Ouest et à Tahoua, au Centre du pays l’état d’urgence. 

Du point de vue des droits d’aller et devenir, des droits politiques, comment l’état d’urgence peut impacter sur ces aspects de la vie courante des personnes qui y vivent ?

Est-ce que l’état d’urgence signifie, donner plein pouvoir aux forces de l’ordre ?

Certaines mesures de l’état d’urgence rendent-elles difficile le contrôle de la justice administrative ?

Le soupçon engendre-t-il des pratiques qui relèvent d’un détournement de l’état d’urgence ?

Quels sont les effets collatéraux sur la cohésion sociale (changement de mode de vie, méfiance …etc.) des mesures de l’état d’urgence ?

Quels sont les conséquences économiques sur ces régions, villes ou départements concernées par la mesure d’état d’urgence ?

Est-ce que l’état d’urgence permet de réduire ou de prévenir les attaques terroristes ?

Est-ce que les forces de l’ordre abusent de ce pouvoir exceptionnel confié à eux ?

Comment faire pour réduire l’impact de cette mesure sur la vie des populations locales ?

Sur cette question quel est votre appel à l’endroit des autorités en charge de faire respecter cette mesure dans le respect strict de la loi ?

 

Invités :

- Issoufou Manga, Coordonateur de la société civile de la région de Diffa.

- Ibrahim Diori, membre de Alternative espace citoyen.

- Moussa Douramane, acteur de la société civile.

 

Forum en Français