Maradi / la vente à prix modéré du mil face à la concurrence

Catégorie

Articles

Publication

mercredi 31 juillet 2019 14:32

Affichage

184

« Vraiment, il n’y a pas un engouement comme par le passé, les gens viennent à compte-goutte ; des propos de Laouali Habou Moussa, le responsable du site de vente du quartier Bouzou Dan Zambadi interrogé par le correspondant de Studio Kalangou à Maradi.

Pour lui, cette faible affluence des acheteurs s’explique par les prix appliqués actuellement sur les marchés de Maradi : « c’est la concurrence du prix sur le marché qui a fait que ça n’a pas beaucoup d’engouement ».

Pour inciter la population à acheter « le maire de l’arrondissement communal Maradi I, lors de son passage, a même demandé à diminuer le prix par rapport aux prix habituels connus ».

Malgré la baisse de 25 francs CFA, cela n’a pas drainé les clients vers les points de vente contrairement aux années antérieures où les ventes étaient bouclées en général 24 heures après le lancement selon de Laouali Habou Moussa. Cette année, la vente à prix modérée s’est achevée avec un reliquat de 23 sacs de mil de 50 kilogrammes invendus : « nous avions vendu quelques 52 sur 75 sacs 50 kg ».


TAGGED UNDER
Economie Maradi