Articles

Un criocère adulte mangeant de feuille / Sources : Wikimédia Commons

Maradi / La riposte contre le criocère, un ennemi des cultures, s’organise

Depuis le début de la campagne agricole cette année, il y a quelques semaines dans la région de Maradi « il y a eu quelques déclarations d’infestation de criocères » a indiqué au micro de Studio Kalangou Laminou Adamou, qui est le chef du service protection des végétaux. Cet insecte s’est progressivement installé dans certaines parties de la région à cause notamment du caractère plus ou moins aride dans certains milieux naturels, c’est ce que Laminou Adamou soutient : « Les criocères, comme vous le savez, c’est un insecte qui devient de plus en plus important quand il y a un état de sècheresse ».

Cependant, même si « la situation est en train de se normaliser » du fait que la saison des pluies s’installe peu à peu dans la région, il faudrait quand même rester vigilant dans les départements de « Madarounfa, Gazaoua, Tessaoua et Guidan Roumji, où il y a eu ces infestations. On peut ajouter aussi le département de Mayahi » rappelle Laminou Adamou. D’ailleurs, la riposte à déjà commencé puisqu’il y a eu « quelques interventions au niveau de Madarounfa ».

Pour le moment, le service de protection des végétaux de la région de Maradi dispose d’à peu près « 9 000 litres [de produits phytosanitaires] au titre de la région pour une couverture globale de l’ordre de 10 500 hectares » a conclu Laminou Adamou.