Classement mondial de la liberté de la presse 2018 : le Niger 63ème soit un recul de 2 places

Catégorie

RSS: Suivez l'information...

Publication

mercredi 25 avril 2018 14:08

Affichage

475

63eme sur 180 pays classés dans le monde. Le Niger perd deux points comparativement à l’an dernier où il occupait le 61ème rang. Néanmoins, sur le continent africain, le Niger se classe 11eme cette année, soit un pas en avant comparativement à 2017.  

Les raisons de ce recul sont, selon le site web de RSF, dues au fait que « Les journalistes continuent d’être jugés et emprisonnés sur la base des articles du code pénal et non sur celle de la loi sur la presse qui dépénalise les délits de presse. Un journaliste réputé pour sa vision critique de la gestion des affaires publiques avait été condamné en juillet 2017 à deux ans de prison ferme et à 10 ans de privation de droits civils et politiques. D’autres journalistes critiques font également l’objet de harcèlement sur Internet et se sont vus retirer leurs accréditations. Pour pallier la précarité économique des médias, le gouvernement peine encore à faciliter l’accès des médias privés à la publicité et fournir un véritable service public à la population nigérienne. »

Au premier rang mondial se trouve la Norvège. En Afrique, c’est le Ghana qui est en tête prenant la place de la Namibie. Les derniers rangs sont occupés par la Corée du Nord au plan mondial et l’Erythrée au plan africain.